Australie : un enfant autiste survit quatre jours dans la forêt

Le  «miracle» existe sur Terre et cette histoire en est la preuve. Après quatre jours d’investigations, un garçon autiste âgé de 11 ans a été retrouvé sain et sauf, ce mardi, dans le bush australien. Luke Shambrook marchait dans les collines escarpées lorsqu’il a été repéré par un hélicoptère de la police. Souffrant de déshydratation et d’hypothermie, il a été hospitalisé. «C’est quelque part un miracle. Vous savez comme le terrain là-bas est couvert de forêt très dense et comme il y fait froid la nuit. En plus, toute la matinée, il avait plu», a déclaré un responsable de la police du Victoria, Rick Nugent.

Perdu seul dans un parc de 27 000 hectares

Un garçon autiste de 11 ans, égaré quatre jours au milieu d’une forêt du bush australien située 150 km au nord de Melbourne, a été retrouvé vivant ce mardi. Le grand parc où il évoluait est situé au bord d’un lac.

c
Luke Shambrook marchait dans les collines escarpées du Parc national du lac Eildon, à environ 3 km  du campement d’où il avait disparu vendredi, lorsqu’un hélicoptère de la police équipé de caméras thermiques l’a aperçu.

 «C’est quelque part un miracle. Vous savez comme le terrain là-bas est couvert de forêt très dense et comme il y fait froid la nuit. En plus, toute la matinée, il avait plu», a déclaré un responsable de la police de l’Etat du Victoria. «L’apercevoir a été un immense soulagement et il est difficile de décrire la joie que nous avons ressentie. Un garçon de 11 ans qui est autiste et réussit à s’en sortir, c’est vraiment un jeune homme fort, courageux et résilient», a-t-il ajouté.

 

Retrouver grâce à sa casquette

Souffrant de déshydratation et d’hypothermie, l’enfant a été hospitalisé. Les secouristes avaient repris espoir lundi après avoir trouvé, au terme de trois jours de vaines recherches, la casquette de l’enfant. Sa famille avait signalé qu’il était autiste et qu’il était probable qu’il ne réponde pas aux appels, n’ayant peut-être même pas réalisé qu’il était perdu. Comme l’enfant, selon ses proches, aime se cacher et est fasciné par l’eau, les investigations s’étaient dans un premier temps orientées vers le lac. Ils ont pu l’approcher avant qu’il ne soit évacué vers l’hôpital.

Source : AFP


S’abonner à la chaine 100 % bons plans en Océanie