Mes deux vies en Australie avec Paul – 2 ans d’expérience

Mes vingt-quatre mois passés sur le sol Australien sont passés à une vitesse folle. Les débuts ont été difficiles mais la fin fut idyllique, d’autant plus que le contraste entre ma première et ma deuxième est saisissant. Il m’est difficile de raconter mes deux années en quelques lignes car il m’est arrivé tant de péripéties! C’est pourquoi je ne m’attarderai qu’à vous raconter les moments clés de mon aventure. Enfin, je devrais dire votre future aventure, bien que chaque expérience est très différente.

 Travail dans le fruit picking de pommes

Batlow ( New South Wales)
Ferme : Malgas PTY
Fermier : John OAG
Durée : 8/03/2013 au 30/06/2013

J’ai travaillé 3 mois dans cette ferme de 8h à 16 h. Mon travail consistait à remplir des caisses de pommes. Nous étions payés au rendement, c’est-à-dire au nombre de caisses que nous remplissions. La caisse valait quarante dollars. Puisque j’étais en binôme avec un ami, notre salaire était donc divisé par deux. En somme, il fallait se dépêcher pour rentabiliser la journée. Nous faisions 5-6 caisses par jour. Selon la variété de pomme dépendait notre allure. Plus elles étaient grosses, plus la cueillette était simple et plus elles étaient petites plus c’était long.

Je vivais évidemment en « caravan park » et en tente car le coût était moindre. Je payais soixante-dix dollars la semaine. Les sanitaires étaient communs (et propres) et la cuisine était aménagée sous un préau. Bien que les conditions étaient précaires, c’est une leçon de vie que j’ai appris. Le fait de pouvoir côtoyer des gens de divers horizons fut plus qu’enrichissant, surtout du haut de mes 21 ans.

Australie Backpacker Experience1 Australie Backpacker Experience3

Serveur à Sydney


Westfield Shopping centre shop, level 6.
New South Wales,202
Du 11/08/2013 au 31/12/2013

J’ai décroché ce job grâce à un ami. J’ai eu un essai puis j’ai été pris, bien que le job fut modeste: j’étais runner. Mon travail consistait à servir et débarrasser les tables des clients. Rien de bien compliqué. Cela dit, j’étais heureux d’avoir eu ce job quelques jours après mon retour à Sydney, et surtout après 7 mois dans les terres et sur les routes. Ce fut fantastique de travailler là bas car le staff n’était composé que de jeunes et c’est avec ces personnes que j’ai pu découvrir la vie nocturne de Bondi et Sydney.

Le seul bémol fut que c’était un travail à mi-temps. La rémunération était de vingt dollars de l’heure. Puisque je ne travaillais que du soir, je pouvais prétendre à travailler ailleurs en journée pour pouvoir vivre sereinement. Au départ je vivais au Noah’s Backpacker durant trois mois avant de trouver une colocation par une connaissance sur Bondi Beach.

Bondi Beach Australie

Australie Backpacker Experience2

Chef de rang à Sydney

Watsons Bay
TEA GARDENS
8 Marine parade, NSW 2030
Du 29/12/2013 au 6/01/2015.

tea-gardens-boatshed

 
J’y ai travaillé un an, toute l’année 2014. Ce fut grandiose de travailler là-bas car le cadre était tout simplement magnifique. Je commençais à 7h 30 et je terminais à 17h voire 18h.

J’ai commencé comme chef de rang avant d’être promu superviseur. Nous faisions les services des petits déjeuners et déjeuners, le service étant exclusivement en terrasse. Autant en été, on travaillait très dur, autant l’hiver était bien plus calme.

Bien que ma patronne fut stressante, je lui serai éternellement reconnaissant de m’avoir embauché. Grâce à elle j’ai pu avoir un emploi à temps plein, une bonne rémunération et surtout une situation stable. J’ai commencé à quinze dollars pour finir à vingt trois dollars. Je fus un privilégié d’avoir pu travailler là-bas durant un an. Partir à l’étranger n’est jamais simple; on ne s’imagine pas à quel point cela peut-être dur mais on ne sait pas à quel point c’est magnifique.

Selon moi, il faut faire preuve de patience et rester obstiné pour réussir. La roue tourne mais il faut savoir attendre. J’ai pratiquement mis une année avant d’avoir une situation stable et j’ai bien cravaché avant de profiter des bienfaits de Sydney. Ma première et ma deuxième année furent tellement différentes l’une de l’autre… Je pense que pas mal de backpackers ont eu une histoire similaire à la mienne. Boulot mal payé, etc. Mais il faut rester fort pour réussir. J’en ai vu des Français rentrées au bout de six mois. Dieu merci, je m’en suis toujours bien sorti. Bien qu’on ait volé ma voiture et mon sac en auberge, je me suis toujours accroché.

Ce pays et cette ville m’auront marqué à vie. Je suis arrivé à vingt et un an, on peut dire que je suis devenu un jeune adulte en Aussie, lorsque je suis reparti. Bien que j’ai quitté ce pays, j’y ai laissé mon cœur à jamais…

S’abonner à la chaîne 100 % bons plans en Océanie
 

 

Paul

 
S'abonner à la chaine 100 % bons plans en Océanie