Gaëtan – Chercheur d’or en Australie

Bienvenue sur cet article concernant la recherche d’or en Australie, je m’appelle Gaetan et je suis parti en Australie en 2015 pour réaliser un rêve de gosse en devenant chercheur d’or en Australie avec un détecteur de métaux.

Pépites d'or


Je suis d’abord arrivé à Perth, sur la côte Ouest puis descendu sur la côte sud pour trouver du boulot. Je me suis donc arrêté à Albany ou j’ai travaillé dans une ferme de patates et mis de côté des sous pour mon projet, qui nécessitais des fonds importants.

De fermier à chercheur d’or


Après un an de dur labeur et beaucoup d’économies mises de côté, j’ai pu enfin acheter tout le matériel pour partir à la recherche du métal jaune, à savoir un 4×4, un panneau solaire, bidons d’essence, d’eau, plusieurs roues de secours, et pleins d’autres équipements pour être en sécurité.

Quel équipement pour chercher de l’or ?


Mais le plus gros achat a donc été le détecteur de métaux que j’ai payé $9500, cette dépense était indispensable car je voulais avoir le meilleur matériel disponible pour mettre toutes les chances de mon côté.
Une fois le dernier jour de récolte des patates terminé, j’ai tout préparé mon 4×4 et équipé celui-ci de tout le matériel acheté plus tôt, et ai pris le départ tôt quelques jours plus tard afin de devenir chercheur d’or


Il m’a fallu un jour et demi de route pour arriver dans les zones aurifères d’Australie, où j’ai pu commencer à utiliser mon détecteur et à partir à la recherche du métal jaune. Les premiers jours furent vains, je trouvais seulement des billes de plomb, clous, bouts de ferrailles provenant des boîtes de conserve en fer utilisées par les prospecteurs dans le début de la ruée vers l’or jusqu’à même aujourd’hui, certains prospecteurs peu respectueux laissent tout leurs déchets derrière eux dans le désert.

La première pépite

fleurs sauvages australie


Et après 7 jours, environ une dizaine d’endroits essayés, je m’arrêta par hasard sur une toute petite zone accessible pour tout le monde à la prospection.
Cette zone était la bonne, après avoir creusé 3 trous et déterré des bouts de fer rouillés, le quatrième trou donne un signal un peu différent, et voilà, après avoir creusé avec ma pioche pendant quelques minutes, ma première pépite d’or était entre mes doigts, une petite pépite de 0,5g soit environ 18€ qui me donna un sourire grand comme la lune.

Mon rêve était donc réalisé, mais j’en voulais plus, les jours d’après me donnèrent encore plus de pépites, au total près de 300 pépites de trouvées en trois semaines sur une petite zone de la taille d’un demi terrain de foot. Mais une quantité phénoménale de déchets métalliques en tous genres me fit perdre un temps considérable car il fallu les creuser et les ramasser pour vérifier qu’une pépite ne se cachait pas en dessous, ce qui est arrivé plus d’une fois.

Le plaisir du partage

campement australie

J’ai ensuite rencontré d’autres prospecteurs Australiens avec qui j’ai avec plaisir partagé la zone aurifère, que j’avais trouvé. Je leur ai ainsi donné le sourire avec quelques pépites qu’ils ont rapidement trouvé sur mon coin. Mais j’ai eu droit comme remerciement à plusieurs dîners dans leur caravane avec de la nourriture succulente qui changeait de mes banales boites de conserve.

Quelques jours plus tard, ils partirent de ma zone et me recontactèrent après avoir trouvé un coin plus prolifique que le mien. Ils me proposèrent ainsi à leur tour de venir essayer leur coin, je quittais donc l’endroit ou ma première pépite fût trouvée pour une nouvelle zone de prospection.

Et après 15 min sur ce nouveau spot, la première pépite de la journée d’une valeur de 40€ se trouvait entre mes mains. La semaine qui suivi donna plusieurs autres pépites , la plupart plus petites mais aussi quelques unes un peu peu plus grosses, et même certains jours des morceaux de quartz incrusté d’or, appelés « spécimens » et bien plus rares à trouver que les pépites d’or.

Après 3 semaines sur ce spot, je totalise plus de 120 pépites, moins que la zone précédente, mais les pépites étaient de meilleure taille.
Après un mois et demi de prospection tous les jours, je suis rentré en France pour un mois pour revoir ma famille. Je leur ai raconté mes aventures de chercheur d’or,  puis je suis revenu en Australie pour repartir de nouveau prospecter dans le désert. J’ai eu encore plus de succès que dans la période précédente.

Quelques chiffres de ma période de chercheur d’or

Pépite la plus grosse trouvée: 18,6g
Pépite la plus petite trouvée: 0,02g
Record du Nombre de pépites trouvées en une seule journée: 70 pépites d’or
Pépite la plus grosse trouvée sous mes yeux: une pépite de 76g
Meilleure journée en poids:  72g d’or
Profondeur maxi creusée pour de l’or: plus de 60 cm

Nombre de pépites trouvées a même le sol sans avoir besoin de creuser: plusieurs dizaines

J’espère que cet article vous a plus et je vous invite vraiment à vivre cette expérience et à essayer la recherche d’or en Australie. Pour avoir des souvenirs inoubliables et quelques belles pépites dans votre collection.
Vous pouvez si vous le souhaitez regarder quelques vidéos prises durant mon périple, sur la chaîne YouTube: SPUDY.

À bientôt.

Gaëtan.

Retrouvez la vidéo témoignage de Gaetan, chercheur d’or

https://www.youtube.com/watch?v=f1DB2OKaqn8

Les recherches en rapport avec cet article: