Les requins en Australie sont sur twitter

L’Australie est réputée pour être un pays dangereux tant par ses requins que par ses crocodiles, serpents ou araignées. Croyez-vous que ce soit agréable d’être réveillé par des cafards dans son lit le matin ? Ou bien encore de voir un serpent long d’un mètre à quelques pas de soi lors d’une sieste ? (sur la plage de Cable beach à Broome).  Depuis 1791, 702 personnes ont été attaquées par des requins (202 en sont mortes), ce qui fait seulement 3 attaques par an. Selon le site d’information :The Diplomat,, « La côte ouest australienne est l’endroit le plus meurtrier au monde en ce qui concerne les attaques de requins. Ces deux dernières années, ces prédateurs ont causé la mort de six personnes».

Quand vous êtes surfeur, la plupart du temps, le requin vous prend pour un poisson, alors vous devenez une cible potentielle. Lorsque j’étais à Ningaloo reef, je suis tombé nez à nez avec 3 requins, en quelques secondes,  je suis passé dans un état second. Suite à ces incidents récurrents, le gouvernement a eu l’idée de mettre des sondes sur les requins dans le western Australia. Enfin, le dimanche 5 janvier 2014, l’association des sauteurs des mers a lancé un procédé afin de prévenir les attaques de 320 requins.

Des attaques de requins récurrentes en Australie

Une attaque de requin est classique en Australie même si elle n’est pas non plus fréquente. POur exemple, le 30 novembre 2013, un jeune surfeur a trouvé la mort près de la plage de Campbells beach, à côté de Coffs Harbour. Une semaine auparavant,  le 23 novembre, une attaque mortelle avait eu lieu dans le sud-ouest de l’Australie. Vous n’êtes à l’abri d’aucun danger en Australie. Il faut être prudent et surfer dans des endroits surveillés. Sur la côte Est, certaines plages sont même équipées de filets anti-requins.

320 requins débarquent sur le compte twitter : (@SLSWA)

Lorsqu’un requin s’approche à un kilomètre des côtes du WA, une alarme se déclenche et un tweet est automatiquement envoyé :

Fisheries advise: tagged Tiger shark detected at 2km off Scarborough receiver at 02:06:00 PM on 30-Dec-2013
— Surf Life Saving WA (@SLSWA) 30 Décembre 2013

Les limites de ce procédé et la protection de la nature

Cependant ce procédé a ses limites: le nombre de requins évolue au quotidien. De plus, tout le monde n’est pas équipé d’un smartphone ni d’un compte twitter. Pour les chasseurs de requins, cela présente une opportunité de les traquer. Cependant, la personne qui est prise à tuer un requin et à tweeter son acte peut écoper d’une amende de 25.000 €.

Laissons la nature tranquille en Australie, soyez tout simplement vigilant et ne nagez pas n’importe où.

Source : http://thediplomat.com/2013/12/sharks-tweet-their-location-to-aussie-beachgoers/

Damien DELEMARLE

 
S'abonner à la chaine 100 % bons plans en Océanie