Australie: Un homme est sauvé par un SOS tracé dans le sable

Un touriste britannique a été sauvé par miracle après s’être perdu pendant plus de 48 heure dans un parc en Australie à la fin du mois de juillet. Les secours ont pu le retrouver grâce à un immense signal de détresse qu’il avait eu la bonne idée de tracer dans le sable, rapportent ce lundi plusieurs médias australiens. Geoff Keys, 63 ans, campait avec d’autres touristes dans le parc national de la rivière Jardine, dans l’état du Queensland, situé dans le nord-est du pays. Il a décidé de partir seul se baigner dans une cascade, et trouvant pas les chutes d’eau, il a voulu rentrer à son campement alors que la nuit tombait, mais s’est perdu en chemin. Il a alors passé deux jours seul dans l’immense forêt, pieds nus et uniquement vêtu d’un short et d’un chapeau, comme il le relate sur son blog.

Un SOS écrit sur la plage

Le lendemain au petit matin, le sexagénaire entend des bruits d’hélicoptère mais continue sa marche. A l’heure du déjeuner, alors qu’il descend toujours la rivière, Geoff Keys se décide donc à écrire un SOS, la date du jour assortie d’une flèche montrant sa direction «SOS 28/07 ->», au cas où un hélicoptère survolerait la zone. «Ça m’a semblé être une bonne idée que d’écrire un message d’aide sur le sable» détaille-t-il, après coup. Alors qu’il campait avec plusieurs amis, Geoff Keys s’imagine naturellement que ses compagnons ont déjà donné l’alerte.

Toujours perdu, il passe une seconde nuit à la belle étoile. Les pieds abîmés et affamé, il repart en quête de trouver enfin la sortie de ce labyrinthe. En milieu d’après-midi, Geoff Keys entend un hélicoptère en aval de la rivière. Il s’immobilise au milieu de la rivière Jardine et espère que les sauveteurs l’apercevront. Après quelques allers-retours sur zone, les sauveteurs hélitreuillent le malheureux explorateur à bout de force.

Australie Homme Miracle

Un sauvetage à 800 000 dollars australiens

Une opération de sauvetage qui aura coûté près de 800 000 dollars australiens (503 653 euros). S’il s’est réjouit de ne pas avoir à rembourser son sauvetage, Geoff Keys rapporte qu’en règle générale une telle procédure de recherche peut coûter près de 1,5 millions de dollars. A la fin de son récit, l’aventurier promet qu’on ne l’y reprendra plus: «Croyez-moi, je ne recommencerai plus jamais» assure-t-il.

 

Source : AFP

S’abonner à la chaine 100 % bons plans en Océanie