Immigration tunisienne, algérienne… en Australie

Les autorités australiennes, dans l’objectif d’équilibrer la composante ethnique de leur immigration largement dominée par l’Asie du sud-est, souhaitent accueillir davantage de main d’oeuvre qualifiée venant du Maghreb et de l’Amérique du sud. Une opportunité que beaucoup de jeunes algériens et tunisiens sont prêts à saisir.

 

Comme chacun sait, avec sa superficie de plus de 7 millions de kilomètres carrés, l’Australie est un immense pays. Mais avec seulement quelques 20 millions d’habitants c’est également un pays où la crise démographique, relatif au faible taux de natalité des populations «fondatrices», est la plus aïgue. C’est pourquoi l’Australie a décidé d’ouvrir largement ses portes à une nouvelle immigration qualifiée encore peu représentée sur le territoire, une immigration venue du Maghreb et de l’Amérique du sud. Une chance pour de nombreux maghrébins qui, alors que de nouveaux moyens se développent pour trouver un emploi en Algérie et en Tunisie (sur des sites comme hadihiya ou tayara), désirent immigrer.

Un choix compréhensible lorsque l’on sait que l’Australie possède un niveau de vie élevé, avec un PIB à peu près 18 fois plus élevé que celui de l’Algérie. Les atouts économiques de l’Australie sont l’industrie minière et manufacturière, l’agriculture, l’élevage et la pêche ainsi que son secteur hydroélectrique. Mais voilà, pour profiter au maximum de tous ces atouts, et tirer son épingle du jeu dans la compétition économique régionale dominée par les voisins d’Asie du sud-est, l’Australie doit renouveler une large part de sa main d’oeuvre qualifiée.

C’est pourquoi l’Australie accepte désormais tous les candidats à l’immigration ayant reçu une formation pour exercer un métier. Tous ceux qui désireraient partir doivent prendre garde toutefois de bien se renseigner au préalable sur les lois en vigueur en Australie en matière d’immigration. On peut par exemple se rendre sur le site «liveinaustralia.com» dans un premier temps.

Les recherches en rapport avec cet article: