Le second Working Holiday Visa pour l’Australie

Des dizaines de milliers de Français partent à l’aventure chaque année en Australie. Il s’agit de la destination phare pour les jeunes de 18 à 30 ans. Le visa “vacances travail” est très demandé,  car il présente l’énorme avantage d’être facile d’obtention et de permettre aux jeunes de rester une année en Australie. Sachant que l’Australie a une superficie 15 fois plus grande que celle de la France, un an en Australie passe très vite. J’ai passé 355 jours en 2012 et au début cela me semblait long mais une fois sur place, vous allez vous rendre compte qu’une année passe trop vite. Ainsi après y avoir passé un an, vous avez l’opportunité de faire la demande pour le second visa mais encore faut-il être éligible.  J’ai réalisé mes 88 jours de fruit picking afin de m’offrir l’opportunité d’y retourner pendant une année avant mes 31 ans.

Les conditions pour le second “Working Holiday Visa” pour l’Australie

Les conditions sont assez simples pour prétendre à l’obtention d’un second visa. Il faut cumuler 88 jours de travail en ferme ou autres travaux spécifiques durant votre première année. Cela vaut vraiment le coup, car vous allez forcément travailler au moins 3 mois. Sachant qu’une majorité de Français viennent en Australie pour vivre un road trip, le ramassage de fruit ou « fruit picking » est un type de travail très prisé par les backpackers. De plus le fruit-picking est très bien rémunéré en Australie, c’est pourquoi beaucoup de français prennent un deuxième visa uniquement pour mettre de l’argent de côté. Il est vrai qu’avec un salaire moyen de 20 $ de l’heure en Australie, cela fait réfléchir à deux fois. Cependant, il faut bien gérer son temps car 3 mois, c’est long et ce n’est pas toujours facile. Il faut se motiver et cuire au soleil n’est pas facile tous les jours. Le coût du Second working holiday visa  est  de 440 $ et sa demande se fait en ligne.

Les conditions préalables sont :

  • Être âgé(e) de 18 à 31 ans non échu,
  • Ne pas avoir d’enfant à charge pendant votre visite en Australie,
  • Être en possession d’un passeport valide  (minimum 6 mois après votre arrivée)
  • Faire 88 jours de travaux en ferme ou d’autres types de travaux éligibles selon la situation géographique.

Vous avez la possibilité de faire la demande directement :

  • En Australie, alors il vous faut être en Australie lorsque le visa vous sera accordé.
  • En dehors de l’Australie, alors il vous faut être en dehors de l’Australie lorsque le visa vous sera accordé.

Si vous faites la demande depuis l’Australie, votre second visa s’activera automatiquement donc réfléchissez bien avant de le faire.

Le second visa vous permettra de :

–          Rester en Australie pour un maximum de 12 mois,
–          Travailler en Australie pendant six mois avec chaque employeur
–          Etudier pendant quatre mois,
–          Quitter le territoire Australien puis y revenir tant que le visa est valable.

Les régions valides pour le second working Holiday Visa :

Attention, toutes les  régions ne sont pas éligibles. Notez bien toutes les coordonnées des employeurs où vous avez réalisé des travaux, sinon vous ne serez pas en mesure de prouver votre temps de travail et vous le regretterez plus tard.

Voici la liste des régions non éligibles :

  • Les alentours de  Sydney et la  ville de Newcastle dans le New South Wales
  • Les alentours de Brisbane
  • Gold Coast dans le Queensland.
  • Les alentours de Melbourne dans le Victoria.
  • Les alentours  de Perth dans le Western Australia.
  • La ville de Camberra dans l’Australian Capital Territory

Comme vous l’avez remarqué, les alentours des grandes villes ne sont pas éligibles.

Voici la liste des régions éligibles :

–          New South Wales :

  • 2311 to 2312
  • 2328 to 2411
  • 2420 to 2490
  • 2536 to 2551
  • 2575 to 2594
  • 2618 to 2739
  • 2787 to 2898

–          Northen Territory : ensemble du territoire

–          Queensland :

  • 4124 to 4125
  • 4133
  • 4211
  • 4270 to 4272
  • 4275
  • 4280
  • 4285
  • 4287
  • 4307 to 4499
  • 4510
  • 4512
  • 4515 to 4519
  • 4522 to 4899

–          South Australia : ensemble du territoire

–          Tasmania : ensemble du territoire

–          Victoria :

  • 3139
  • 3211 to 3334
  • 3340 to 3424
  • 3430 to 3649
  • 3658 to 3749
  • 3753, 3756, 3758, 3762, 3764
  • 3778 to 3781
  • 3783, 3797, 3799
  • 3810 to 3909
  • 3921 to 3925
  • 3945 to 3974
  • 3979
  • 3981 to 3996

–          Western Australia :

  • 6041 to 6044
  • 6083 to 6084
  • 6121 to 6126
  • 6200 to 6799

Les travaux valides pour obtenir le second Working Holiday Visa 

Le fruit picking de Mandarine
Le fruit picking de Mandarine

Attention, tous les travaux ne sont pas éligibles pour faire votre demande, selon le règlement ils doivent appartenir au « spécific works » :

–  Le travail agricole : Plant and animal cultivation

–  Les travaux de pêche : Fishing and pearling

  La culture et le transport d’arbres Tree farming and felling

–  Le travail dans les mines : Mining

–  Les travaux dans le bâtiment : Construction

–  Le travail bénévole Wwoofing ou HelpX

Donc renseignez-vous avant de commencer un boulot cela vous évitera des surprises.

Faire sa demande en ligne pour le second Working Holiday Visa 

Dans un premier temps, il faut imprimer le Formulaire 1263 et le faire remplir par vos employeurs afin de  justifier vos missions auprès du gouvernement. Pensez bien à conserver les  éléments qui prouvent que vous avez bien travaillé pour l’employeur. En discutant avec des backpackers, je me suis  rendu compte que certaines demandes sont vérifiées auprès des employeurs. N’hésitez pas à noter le maximum d’informations concernant les missions, car la traite de votre demande sera toujours plus difficile s’il vous manque des justificatifs.

Une fois les 88 jours cumulés et le formulaire 1263 remplit, il ne vous reste plus qu’à faire la demande en ligne.

Il faut être muni de :

  • Votre passeport.
  • des ABN des employeurs.
  • le document remplie par vos employeurs.
  • votre carte de crédit.

Depuis l’Australie :

  • Vous faites votre demande directement en ligne.
  • Votre Second Year Visa débutera automatiquement à la fin de votre premier visa.

 Depuis la France :

  • Vous faites votre demande directement en ligne.
  • Une fois que le visa vous est accordé, vous avez un délai d’un an pour retourner en Australie pour une période minimale d’une année.

Et si j’ai plus de 30 ans, Damien ?

Pas de panique; en vérité, vous avez jusqu’à vos 30 ans et 364 jours pour faire la demande du deuxième  visa. Donc théoriquement vous pouvez partir la veille de vos 31 ans pour une deuxième année. Elle n’est pas belle la vie ? Cependant évitez de jouer avec le feu et n’attendez pas la dernière minute !

Les astuces pour le second Working Holiday Visa :

packing

–       Vérifiez bien si l’employeur est situé dans une zone valide,
–       Le travail au noir n’est pas pris en compte afin d’obtenir le second visa,
–       Si vous faites du volontariat, renseignez-vous bien si l’employeur est éligible ou pas,
–       Faites bien votre demande sur le site du gouvernement,
–       Une journée de travail de quatre heures est égale à une journée pour le second visa,
–       Le travail le week-end compte pour le second visa,
–       Négociez avec votre employeur que si vous faites 3 mois complet, cela soit équivalent à 88 jours,
–       N’achetez pas de faux visa, cela peut mal se finir.
–       Conservez bien votre TFN,
–       En temps partiel (casual time), vous ne pouvez pas compter les weekends de repos,
–       En temps plein (full time), les weekends de repos sont comptés,
Certains backpackers ont acheté de faux visa Working Holiday : cela consiste à aller voir un fermier afin de se mettre en accord comme quoi vous avez travaillé pour lui. Prenez bien en considération que si votre visa n’est pas validé, vous perdrez :

Le prix du visa : 440$ au 20 janvier 2015.

  • Le montant à payer pour un faux contrat,
  • Un risque d’être banni du territoire.

Le travail en WWoofing et Helpx ne sont plus valables pour le second visa depuis le 31 aout 2015 !

Damien DELEMARLE