Le création de l’Océanie pour les zéros

Pour comprendre le concept de ce blog, il faut en connaître son origine. Pour cela, je retrace mon aventure hors du commun de 14 mois en Océanie. Entre Australie et Nouvelle-Zélande, je vous offre mon témoignage afin de combler votre curiosité et vous aider dans votre futur projet d’aventurier.L'Océanie pour les zéros - blog AustralieSi j’ai débarqué en Australie avec mon sac à dos en janvier 2012, ce n’est pas par hasardDepuis tout jeune, je suis passionné par les voyages. A 26 ans, j’avais déjà réalisé certains de mes rêves, subjugué devant la pyramide de Khéops en Egypte, le Colisée à Rome, le lac Powel au Colorado (États-Unis), les gigantesques falaises de Mohrer en Irlande, ou encore la statue de la Liberté à New York (États-Unis). Il était maintenant temps de découvrir l’Océanie.

Tout savoir sur l’Océanie pour les zéros: Blog sur l’Australie 

 

Cette fois, plus qu’un voyage, c’est l’aventure qui m’intéressait. J’ai décroché mon diplôme d’ingénieur informatique en novembre 2011. En janvier 2012, c’était donc le moment pour moi de me lancer. Avant de partir, je me suis posé les questions nécessaires à la préparation d’un tel projet:

  • Combien de temps je pars?
  • Est-il difficile de rencontrer du monde?
  • Vers où vais-je me diriger sur place? Quelle partie de l’Australie? Quelles villes?

Autant d’interrogations et de doutes dont la plupart des réponses découlent naturellement une fois sur place.

Le fruit picking en Australie avec l'Océanie pour les zéros - Blog Australie
Le fruit picking de mandarine, Gayndah

J’ai alors enfilé mon sac à dos en janvier 2012, après m’être muni d’un visa Working Holiday australien, et me voilà embarqué pour une expérience unique de 14 mois. J’avais d’abord en tête de rester 3 mois en Australie, mais je savais que ce visa me permettait de prolonger mon Road trip si je le souhaitais une fois là-bas. En effet, il offre la possibilité de rester un an sur le territoire et d’y travailler légalement.

Un choix que je n’ai pas regretté et grâce auquel j’ai pu travailler en faisant du fruit-picking  afin de m’assurer une rentrée d’argent. Cueillir des mandarines ou des melons tout en étant logé dans un camping sur place, m’a permis de mettre un peu d’argent de côté pour m’acheter un van et partir vadrouiller aux quatre coins de l’Australie.

L’Océanie pour les zéros: 50.000km partagés en direct sur le net

 

A 17 000 km de mes proches, il me fallait trouver une solution pour leur faire vivre mon expérience en direct. J’ai alors commencé par partager des photos sur Facebook. Les clichés se multipliant, il m’était difficile de continuer ainsi. C’est finalement en me baladant dans le jardin Botanic de Sydney en février 2012, que j’ai eu l’idée de raconter mon aventure en vidéo. Une façon attractive de partager mes découvertes, et me  permettre de rapporter des images exceptionnelles tout en les expliquant. C’était parti, le premier épisode de l’Océanie pour les zéros voyait le jour près du célèbre Opéra de Sydney en février 2012.

5 février 2012: lancement du blog

Episode 1 de l'Océanie pour les zéros - Blog Australie
Episode 1 de l’Océanie pour les zéros

Une idée simple qui a pourtant attiré les foules sur Facebook et Youtube, comptabilisant plusieurs milliers de vue. A peine mis en ligne sur le réseau social, les commentaires se multipliaient et les gens en redemandaient! L’engouement rencontré sur le net m’a alors poussé à réaliser d’autres vidéos sur lesquelles j’ai eu l’idée d’y présenter les lieux, les bons plans et même de réaliser quelques interviews. Comme celle du secouriste des mers à Manly, ou l’expert en serpents au Zoo de Darwin.

Le tout avec mon grain de folie, qui les rendent aussi intéressantes qu’amusantes. C’est également à ce moment-là que le concept prend forme sous le nom de L’Océanie pour les zéros, trouvé en collaboration avec Joanne, que j’ai rencontrée durant mon périple. Pour officialiser le tout, j’ai créé une page Facebook pour y regrouper les vidéos.

Revivre mon road trip ensemble


Au total, 35 épisodes d’Australie et 23 de Nouvelle-Zélande ont été tournés
 sous des formats plus ou moins longs. Et pour le revivre avec vous, les vidéos améliorées seront publiées au rythme auquel elles ont été tournées pendant mon road trip. Une façon de retracer mon trajet en temps réel avec vous sur le blog que j’ai mis en place à cette effigie. Un portail que je souhaite transformer en référence pour tous les aventuriers qui se lancent à la découverte de l’Océanie. Une façon de me servir de mon expérience pour apporter des conseils aux prochains vadrouilleurs, après avoir constaté qu’aucun site ne répond de manière complète, ni concrète, à nos besoins sur place.

Le projet t’intéresse?

Si L’Océanie pour les zéros t’intéresse et que tu penses pouvoir y apporter ton talent (tournage, montage vidéo, design, article), n’hésite pas à me contacter pour rejoindre le projet le plus ambitieux de l’Océanie! Si tu es seulement convaincu par le projet mais que tu ne souhaites pas y participer concrètement, tu peux le soutenir en devenant partenaire ou en aimant ma page.

Dans les prochaines années je veux conquérir toute l’Océanie en vidéo.

Damien Delemarle – L’Océanie pour les zéros

 

 

 

 
Tagged , ,