Trouver du travail en ferme en Australie / Guide 2024

par | 10 Avr 2024 | Accueil, Astuces jobs, Pratique Australie, Travailler en Australie | 0 commentaires

Hey, t’as envie de te lancer dans une aventure de folie en Australie, de te perdre dans ses paysages de carte postale, de te frotter à sa faune et sa flore incroyables, de découvrir sa culture hyper cool et son lifestyle easy-going ? Tu kiffes l’idée de financer ton trip, de gagner en expérience pro et, pourquoi pas, de prolonger ton séjour avec un working holiday visa ? Alors, bosser dans une ferme en Australie, c’est carrément fait pour toi !

Sérieux, l’Australie, c’est le pays rêvé pour choper un taf dans l’agriculture, que tu veuilles t’occuper de la récolte des fruits et légumes, de l’élevage, ou même de la maintenance des propriétés. Peu importe ton niveau de départ, débutant ou pro, tu vas forcément trouver chaussure à ton pied, juste fais gaffe à respecter quelques règles et à savoir où poser tes valises.

Dans ce guide, on va te filer tous les tuyaux pour dégoter le bon taf en ferme en Australie pour 2023-2024, en prenant en compte le contexte aktuel, les prérequis, les meilleurs spots d’infos, des astuces de ouf pour booster tes chances, et des retours de ceux qui l’ont fait. Tu vas voir, bosser dans une ferme australienne, c’est une expérience de ouf qui va te permettre de voyager, d’apprendre l’anglais, de rencontrer des gens hyper cool, et de kiffer la life à l’australienne !

Comprendre le contexte des fermes en Australie

Hey ! Avant de plonger tête la première dans l’aventure folle de chercher un job dans une ferme en Australie, c’est mega important de capter le contexte agricole du coin, qui est vraiment différent de ce qu’on connaît en France. Alors, l’Australie, c’est un territoire immense, avec une diversité de climats, de sols, de cultures et d’élevages à perte de vue. En fonction de l’endroit où tu te trouves, tu ne tomberas pas sur les mêmes types de ferme, ni sur les mêmes saisons de récolte. Voici quelques infos clés pour te repérer comme un pro.

Trouver du travail en fruit picking dans un vignoble en Australie

Différents types de ferme en Australie

En Australie, tu trouveras divers types de ferme, qui se démarquent par leur taille, leur mode de production, leur localisation et leur activité. On peut les trier en trois grandes catégories :

  • Les fermes familiales, souvent de petite ou moyenne taille, qui appartiennent à la même famille depuis des générations. Situées principalement dans des zones rurales, elles se focalisent sur une ou plusieurs cultures (fruits, légumes, céréales, etc.) ou sur un type d’élevage (bovins, ovins, caprins, etc.). Elles cherchent régulièrement de la main-d’œuvre saisonnière, et proposent parfois gîte et couvert aux travailleurs.
  • Les fermes industrielles, de grandes exploitations, souvent sous la coupe de groupes ou de sociétés. Elles se trouvent dans des zones plus faciles d’accès, et emploient des techniques de production modernes et intensives. Spécialisées dans une culture (bananes, canne à sucre, coton, etc.) ou un élevage précis (porcins, volailles, etc.), elles font souvent appel à des contractors pour gérer la main-d’œuvre. Le logement et les repas sont rarement offerts aux travailleurs.
  • Les stations, immenses propriétés, généralement nichées dans des zones isolées et arides, comme le désert ou l’outback. Elles se consacrent à l’élevage extensif de bovins ou d’ovins, sur de vastes terrains. Elles nécessitent des travailleurs qualifiés, prêts à s’adapter à des conditions rudes et à effectuer un large éventail de tâches. Elles offrent souvent le logement et les repas aux travailleurs, pour une expérience authentique de la vie australienne.

La saisonnalité des fermes en Australie

En Australie, les boulots à la ferme dépendent énormément de la saisonnalité, qui fluctue selon les régions et les cultures. Il est donc crucial de s’informer sur les périodes de récolte, qui peuvent varier en longueur et en abondance d’une année à l’autre. Jette un œil à cet aperçu des principales saisons de récolte par région :

RégionSaisonCulture
QueenslandToute l’annéeBananes, canne à sucre, mangues, avocats, agrumes, légumes
New South WalesToute l’annéeCoton, riz, fruits à noyau, raisins, pommes, poires, oranges, légumes
VictoriaToute l’annéeFruits à noyau, raisins, pommes, poires, fraises, asperges, légumes
TasmaniaToute l’annéePommes, poires, cerises, fraises, framboises, légumes
South AustraliaToute l’annéeRaisins, amandes, olives, oranges, citrons, légumes
Western AustraliaToute l’annéeBananes, mangues, melons, raisins, oranges, légumes
Northern TerritoryAvril à décembreMangues, melons, bananes, agrumes, légumes

Comme tu vois, il y a du job à faire dans les fermes australiennes toute l’année, mais il faut être malin et s’adapter aux saisons et aux régions. Garde aussi en tête le climat, qui peut être super chaud et humide au nord, ou carrément froid et sec au sud. Alors, prépare-toi bien et organise ton équipement pour bosser dans des conditions parfois extrêmes.

Les prérequis pour travailler en ferme en Australie

Pour pouvoir travailler en ferme en Australie, il faut d’abord avoir le bon visa. Le visa Working Holiday (WHV), aussi appelé Permis Vacances-Travail (PVT), est super adapté pour toi si tu veux mixer boulot et aventure dans ce super pays ! Ce visa t’ouvre les portes de l’Australie pour une année, te permettant de bosser pour n’importe quel patron pendant six mois max, et de te plonger dans les études pour quatre mois au max. Et attention, tu peux même demander un second WHV si tu remplis certaines conditions, comme claquer du temps en ferme.

Les vaches dans le champ

Le visa Working Holiday

Pour choper ce visa Working Holiday, check les critères :

  • Avoir entre 18 et 35 ans (inclus) lorsque tu fais ta demande
  • Posséder un passeport valide d’un pays éligible (la France, la Belgique, le Canada, etc.)
  • Ne pas être accompagné d’un enfant à charge
  • Avoir des fonds suffisants pour subvenir à tes besoins au début du séjour (environ 5000 AUD)
  • Souscrire à une assurance santé pour toute la durée de ton voyage
  • Ne pas avoir déjà profité d’un WHV pour l’Australie

La demande de visa, tu la fais online sur le site du gouvernement australien, et ça coûte 485 AUD. Le temps de traitement, ça varie, mais en général, ça file assez vite (quelques jours ou semaines). Une fois le visa en poche, tu as un an pour débarquer en Australie, et ton aventure commence dès que tu poses le pied sur le sol Aussie.

Compétences et qualifications nécessaires

Pour taffer en ferme là-bas, pas besoin de diplôme ou d’expérience de ouf, sauf pour certains jobs plus pointus comme conduire des machines agricoles ou jongler avec des produits chimiques. Par contre, faut avoir quelques compétences et qualités pour trouver et garder un job, comme :

  • Un bon niveau d’anglais, ou au moins être chaud pour apprendre et communiquer avec les employeurs et collègues
  • Une bonne condition physique, parce que le boulot en ferme, ça peut être hardcore et crevant
  • Une capacité d’adaptation, le travail en ferme change selon les saisons, les régions, les cultures et les fermes
  • De la motivation et de la persévérance, car certains jours, ça peut être répétitif, barbant, ou frustrant
  • Une ouverture d’esprit et un sens du partage, parce que bosser en ferme, c’est aussi la chance de rencontrer des personnes incroyables de différentes cultures et vivre des moments inoubliables

En plus de ces compétences, c’est cool d’avoir certaines certifications ou formations qui peuvent booster tes chances de trouver un boulot ou de mieux gagner ta vie, comme la White Card pour les chantiers, la RSG/RCG pour bosser dans les casinos ou les pubs, ou le RSA pour server de l’alcool. Ces certifications, c’est souvent facile et rapide à obtenir, et tu peux le faire en ligne ou en face à face.

Comment trouver des offres de travail en ferme ?

Hey, toi qui rêves d’aventures en Australie, j’ai un truc super cool à te partager si tu cherches à travailler en ferme. C’est pas sorcier, promis ! Une fois la région et la saison qui t’interpellent choisies, tu vas avoir besoin de pister des offres d’emploi. Y’a plein de façons de trouver un job en ferme, selon ce que t’aimes, ton budget et un brin de chance. Allez, je te file quelques conseils pour attraper le job de tes rêves.

Les sites internet de recherche d’emploi

Le moyen le plus simple et le plus rapide pour trouver des offres, c’est de checker les sites internet spécialisés. Y’a toute une flopée de sites qui te filent des annonces à jour, avec tout plein de critères (région, type de ferme, durée, salaire et tout le tintouin). Voici quelques pépites du web :

  • [Jobsearch.gov.au/harvest] : le site officiel du gouvernement australien, tu y trouves des offres en temps réel et tu peux postuler direct en ligne ou par téléphone. Un vrai trésor !
  • [Backpackerjobboard.com.au] : dédié aux jobs de backpackers, tu y trouves plein d’annonces pour du fruit picking. Tu peux créer ton profil, postuler en ligne, et recevoir des alertes par email. Super pratique !
  • [Agrilabour.com.au] : spécialisé dans le placement en ferme, tu y trouves des employeurs sérieux. Tu peux consulter les offres, postuler en ligne et avoir un suivi personnalisé. Top, non ?

Ces sites sont l’idéal pour choper un job en ferme depuis ton canapé, ou d’où tu veux en Australie, tant que tu as du Wi-Fi. Mais attention, c’est la course avec d’autres backpackers, donc faut pas mollir et relancer si t’as pas de news.

Les agences d’intérim spécialisées

Une autre option, c’est de passer par des agences d’intérim spécialisées. Elles te recrutent pour des fermiers contre une commission, mais te facilitent la vie : paperasse, salaire minimum garanti, et parfois un toit. Voici quelques agences au top :

  • [MADEC] : une grosse boîte d’intérim en ferme, présente dans plusieurs états. Elle te connecte avec plein d’employeurs et t’accompagne à fond.
  • [Workforce Australia] : propose des jobs en ferme partout au pays, parfait pour matcher tes compétences et tes dispos.
  • [The Job Shop] : focus sur les jobs en ferme dans le Western Australia. Des offres variées, pour tous les goûts.

Ces agences sont super pour dégoter un job sans prise de tête, mais y’a des inconvénients, comme la comm’, la dépendance à l’agence ou la flexi pas toujours au rendez-vous. Faut bien t’informer avant de signer !

Ferme de saumon Australie

Le réseau et le bouche à oreille

Un moyen plus old-school mais efficace, c’est de capitaliser sur le réseau et le bouche à oreille. Utilise tes contacts ou crée-en pour glaner infos, reco ou pistes de boulot. Voici où chercher :

  • Les autres backpackers : sur les réseaux, dans les auberges ou en vadrouille, des backpackers peuvent te filer des tuyaux ou des contacts. Y’a une super entraide !
  • Les fermiers : si t’es déjà dans le coin, ou mobile, essaie de rencontrer les fermiers, en direct ou sur les marchés locaux. Laisse-leur ton CV ou ton numéro, on sait jamais !
  • Les journaux locaux : dans les petites villes ou zones rurales, checke les annonces dans les journaux locaux. Tu peux tomber sur des gold nuggets !

Cette approche est géniale pour une expérience plus perso et authentique. Mais ça demande plus de temps, d’énergie, et un poil de chance. Patience, persévérance et sociabilité sont les clés !

Le calendrier HARVEST AUSTRALIA 2024

Un outil ultra pratique, c’est le calendrier HARVEST AUSTRALIA 2023. C’est un guide des saisons de récolte par région, avec cultures, périodes et contacts utiles. Il t’aide à planifier ton aventure en fonction du boulot dispo. Tu peux le checker en ligne, le télécharger ou le trouver en version papier dans certains spots. Super utile !

Calendrier des fermes Australie

27 agences qui recrutent en ferme (cadeau à télécharger)

Hey toi, à l’affût d’un super job en ferme en Australie, devine quoi ? On a un cadeau exclusif rien que pour toi ! 27 agences qui recrutent dans les fermes partout dans le pays, ça te dit ? Oui, tu as bien entendu ! On a tout compilé : coordonnées, régions, types de ferme, et même des liens directs vers leurs sites ou pages Facebook. Imagines-tu ? Tu vas pouvoir leur écrire illico et trouver l’offre qui matche parfaitement avec ton profil. Et la cerise sur le gâteau, on te refourgue ça gratuitement. Clicke vite sur le bouton ci-dessous et balance ton mail. Le fichier PDF va pop dans ta boîte plus vite que tu ne le crois. Fonce, c’est une offre limitée !

Trucs et astuces pour maximiser ses chances

Salut les amies, tu as déniché des offres de travail en ferme en Australie, mais tu flippes un peu à l’idée de ne pas être à la hauteur ? Pas de souci, il y a plein de trucs et astuces pour booster tes chances de te faire remarquer par les employeurs. Voici un petit guide pour te démarquer des autres backpackers et éviter les pièges classiques.

Se montrer flexible et mobile

Un super conseil pour choper un job en ferme down under, c’est de te montrer flexible et mobile. Genre, être open à divers boulots, suivant ce dont les fermiers ont besoin, et prêt à bouger selon les saisons. Ouais, les fermiers kiffent les travailleurs qui s’adaptent facile, du picking au packing en passant par le pruning ou le thinning. Ils aiment aussi ceux qui peuvent se déplacer sans prise de tête. Du coup, pense à voyager léger et avoir un moyen de transport, comme une caisse ou un van. Ça te permettra de postuler partout et de gonfler tes chances de trouver le job parfait en ferme.

Faire preuve de persévérance

Un autre mega conseil, c’est la persévérance. Ne te laisse pas abattre par un non, une annulation, ou des conditions de taf un peu louches. Le boulot en ferme, c’est pas toujours une partie de plaisir, et il peut arriver de devoir gérer des galères, genre pas de taf, un temps pourri, des bestioles reloues, ou des employeurs peu scrupuleux. Garde la pêche, continue de chercher, de postuler, et de relancer les fermiers. Reste patient, et attends le bon moment ou la bonne saison. Parfois, ça veut dire squatter quelques jours, ou même semaines, dans un coin avant de décrocher le bon taf.

Les erreurs à éviter

Kikou, juste pour te dire, y’a quelques boulettes à esquiver pour décrocher un job en ferme en Australie. Checke ça :

  • Ne pas checker la réputation de la ferme ou de l’agence : certaines sont réputées pour arnaquer les backpackers, que ce soit en ne payant pas, en facturant des frais abusifs, ou en proposant des jobs en mode illégal. Donc, trop important de se renseigner sur la réputation, en lisant des avis online ou en discutant avec d’autres backpackers.
  • Ne pas respecter les règles de la ferme : chaque ferme a ses règles, importantes à suivre pour pas se faire virer. Ca peut être des trucs genre sécurité, qualité, ponctualité, ou comportement. Super important de te renseigner sur les règles et de les respecter à la lettre.
  • Ne pas compter ses jours de travail : pour le renouvellement de ton visa, tu dois avoir bossé au moins 88 jours dans des fermes éligibles. Fais donc gaffe à compter tes jours de boulot, et garde des preuves comme des fiches de paie ou des contrats. Vérifie aussi que la ferme permet le renouvellement du visa en checkant la liste des codes postaux éligibles sur le site du gouvernement australien.

Vérifier les fermes éligibles au renouvellement du visa Vacances-Travail

Yo, pour le renouvellement de ton visa, tu dois avoir tapé au moins 88 jours de taf dans des fermes éligibles, situées dans des zones bien précises. Y’a différents types de zones éligibles, selon le visa que tu veux :

  • Pour un second visa, il faut que tu aies bossé dans des zones rurales, genre zones 2 et 3 du système de classification géo australien (ASGS). Principalement dans le nord, centre, et ouest du pays.
  • Pour un troisième visa, faut avoir travaillé dans des coins plus isolés ou vraiment paumés, qui sont les zones 4 et 5 de l’ASGS. Surtout dans le nord et l’ouest du pays.
  • Et pour un second ou un troisième visa, bosser dans des zones touchées par des catastrophes naturelles, comme les feux de brousse ou les inondations, ça compte aussi. Ces zones sont définies par le gouvernement australien, et ça peut changer avec le temps.

Pour check si une ferme est ok pour le renouvellement de ton visa, apprends par cœur son code postal, et compare-le avec la liste des éligibles sur le site du gouvernement australien. Assure-toi aussi que le job correspond aux domaines spécifiques demandés, comme l’agriculture, la pêche, la plantaison, etc.

Des témoignages de travailleurs en ferme

Salut les amies, aujourd’hui je vais te plonger dans l’univers du travail en ferme en Australie avec des témoignages qui vont te scotcher. Ce sont des aventures à la fois belles et intenses, avec leurs lots de sourires et de galères. Eh oui, travailler en ferme, c’est une aventure humaine et personnelle que tu n’es pas prêt d’oublier !

Récits d’expériences positives

Allez, on commence avec les vibes positives ! Voici quelques récits qui te donneront envie de sauter dans le prochain avion :

  • Fanny, 22 ans, a trouvé son bonheur dans une ferme de fruits à Swan Hill, dans le Victoria. Entre le salaire sympa, la super relation avec le patron, et l’ambiance au top avec les autres backpackers, elle a aussi kiffé découvrir la vie rurale et tout apprendre sur les fruits et la nature.
  • Julien, 25 ans, s’est éclaté dans une ferme laitière à Shepparton, dans le Victoria. Le challenge, la diversité des tâches et le contact avec les animaux, tout était réuni pour lui plaire. Il a aussi adoré être proche de Melbourne et pouvoir renouveler son visa.
  • Lucie, 23 ans, a vécu le rêve à Alice Springs, dans le Northern Territory, dans une station d’élevage. L’expérience de l’outback, la découverte de la culture aborigène et l’aventure humaine… sans oublier la conduite de véhicules tout-terrain et s’occuper des moutons. What else ?!

Tirer des leçons des expériences moins réussies

On va pas se mentir, parfois ça se passe moins bien. Mais chaque expérience est une leçon, check ça :

  • Maxime, 24 ans, a eu moins de chance dans une ferme de bananes à Innisfail, dans le Queensland. Déçu par le salaire, la dureté du travail, et les conditions de vie, il a aussi été victime d’une arnaque de son employeur. Dur…
  • Clara, 21 ans, s’est trouvé dans une galère de travail dans une ferme de raisins à Mildura, dans le Victoria. Entre le manque de travail, la compétition et l’isolement, sans parler des problèmes de santé à cause de la chaleur, ça a été rough.
  • Thomas, 26 ans, a eu sa dose de challenges dans une ferme de canne à sucre à Cairns, dans le Queensland. Les horaires de malade, la répétition des gestes, le stress, et puis l’intégration difficile à cause de la langue et du racisme. Pas simple.

Conclusion

Alors, tu l’as capté, bosser dans une ferme en Australie, c’est l’aventure de ouf qui t’attend, avec en bonus le financement de ton trip, l’apprentissage de l’anglais, et même le renouvellement de ton visa. Mais, hey, pour que tout roule comme sur des roulettes, faut être au taquet : bien préparé, au courant de tout, et hyper motivé. C’est pour ça qu’on t’a balancé dans cet article toutes les infos en or pour choper un taf en ferme en Australie en 2023-2024. On a parlé contexte agricole, ce qu’il te faut avoir dans ton sac, où fouiner pour les meilleures infos, les tips pour booster tes chances et même des retours de ceux qui l’ont vécu. On espère vraiment que t’as kiffé cet article et que t’es prêt à plonger dans le grand bain du boulot en ferme en Australie. Ne te pose plus de questions, et saisis notre cadeau exclusif : une liste de 27 agences top moumoute qui recrutent en ferme partout dans le pays. Choppe-la gratos en cliquant sur le bouton juste en dessous, et lance-toi dans les candidatures qui te font vibrer. Bonne chance, et bon voyage !

FAQ

Quel salaire ferme Australie ?

Coucou les copains ! Vous vous demandez combien on peut gagner en travaillant sur une ferme en Australie ? Ça dépend vraiment de pleins de trucs comme le type de boulot, où tu travailles et même ton âge. Donc, pour faire simple, le salaire minimum légal c’est 23,23 AUS$ de l’heure pour les adultes. Mais, soyons honnêtes, si t’as de l’expérience ou des compétences de ouf, tu peux clairement gagner plus. Et tu sais, le mode rémunération change pas mal aussi – certains sont payés à l’heure, d’autres à la pièce ou selon le travail accompli – donc ça varie.

Comment trouver sa ferme en Australie ?

Alors là, amis aventuriers, je vais vous filer deux tuyaux magiques pour dénicher la ferme de vos rêves en Australie. Premier conseil de pro : allez zieuter le site officiel Harvest Trail du gouvernement. C’est une mine d’or pour trouver des fermes qui cherchent de l’aide en direct, selon où vous êtes et ce que vous voulez récolter. Deuxième astuce, allez voir la carte interactive du Fruit Picking – ils ont plus de 400 contacts de fermes, avec les infos et quand c’est la saison des récoltes. C’est pas beau ça ?

Où aller pour travailler en ferme en Australie ?

Allez, je vous guide ! Pour choper un job dans une ferme en Australie, direction les zones rurales. C’est là que tout se passe mes amis. Le gouvernement australien a sorti un guide officiel qui liste toutes les récoltes et les saisons par région. Super utile, non ? Sinon, vous avez aussi des sites internet spécialisés qui vous donnent des contacts de fermes et des offres d’emploi. Tout pour que votre aventure soit incroyable !

Comment trouver une ferme en Australie sans voiture ?

Sans voiture ? Pas de panique, j’ai ce qu’il vous faut. Première option : les agences d’intérim ou de contractors. Ils ont souvent des offres pile poil pour votre profil et là où vous êtes. Sinon, faites un petit tour aux supermarchés, auberges ou dans les backpackers hostels. Ces endroits sont souvent des mines d’informations pour les voyageurs qui cherchent un job en ferme. Allez-y, l’aventure vous attend !

Damien @oceaniezeros

 

LES INCONTOURNABLES SUR LE PVT AUSTRALIE : 

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER :

Damien DELEMARLE

Je m’appelle Damien DELEMARLE

J’ai 37 ans, j’ai lancé mon blog Voyage l’Océanie pour les Zéros en 2012 afin d’aider les voyageurs en Océanie.
Ma mission est d’informer les voyageurs qui partent avec le visa vacances travail Australie, Nouvelle-Zélande et Nouvelle-Calédonie

BONS PLANS AUSTRALIE :

Articles dans la même catégorie